De fédéraliste convaincu à militant pour la souveraineté

Wow.

C’est sans doute le cheminement personnel le plus intense que je n’ai jamais fait. Je ne vous ferai pas de cachettes : ce ne fut pas facile à faire, pas facile de réaliser que finalement on était peut-être dans le tort depuis tant d’années. Malgré tout, j’ai confiance en l’avenir, j’ai confiance en ce projet, celui de faire du Québec un grand Pays.

À la base, je suis une personne pragmatique. Les chiffres me parlent beaucoup. C’est l’une des raisons (mais pas la seule) qui faisait de moi un fédéraliste. J’ai toujours pensé que faire la souveraineté parce que « les Anglais sont des gros méchants qui veulent juste notre mal » c’était une raison ridicule. J’ai des amis personnels dans l’ouest, une raison inconcevable pour moi.

Et arriva Jean-Martin Aussant. Homme pragmatique (lui aussi) qui me parle de souveraineté mais pour une raison qui me parle énormément : l’économie. Il me dit à travers ses capsules et ses entrevues que le Québec fait bien, mais qu’il pourrait faire encore mieux s’il avait « les deux mains sur le volant » (mauvais exemple 😉 ). Mais vous comprenez le principe. Je lui réponds : »Mais Jean-Martin, qu’est-ce qu’on fera avec toute notre dette et comment on va faire pour joindre les deux bouts sans la péréquation ? ». Et là il me répond : « Tu sais Maxime, la péréquation c’est comme si tu avais 50$ pour acheter de la musique. Ton voisin te dit donne-moi tes 50$ et je t’en redonnerai 55$. Toutefois, ton voisin ne t’averti pas que dans les 55$ dollars qu’il te redonnera, il y a 25$ de frais, et que c’est lui qui choisira ta musique pour toi. Alors tu te retrouves avec 30$ de musique tu n’aimes pas. Tu ne penses pas qu’on serait mieux de garder le 50$ pour acheter la musique qui nous plaît ? ». Wow. Il a parfaitement raison.

J’ai donc lu toute la plateforme d’Option Nationale et je fus entièrement charmé. Non seulement il s’agit d’un projet de société à long terme, un programme d’idées, pas selon le vent des sondages mais un projet rassembleur pour tous. Un projet qui peut se faire sans la souveraineté, mais qui serait fait de manière encore plus efficace grâce à la souveraineté. Je suis sous le charme.

Alors aujourd’hui, je milite aux côtés de Geneviève Allard, la candidate d’Option Nationale dans mon comté, celui de Matane-Matapédia. Mon aide est bien minime, mais j’espère que mon apport fera un changement. Pour la première fois, je porte l’épinglette d’un parti politique fièrement, chaque jour. Pour la première fois, je suis devenu membre d’un parti, avec la carte pi toute. Un parti qui m’inspire, un parti d’idées, un parti qui me redonne foi que la politique peut se faire autrement.

Et à ceux qui disent que Jean-Martin Aussant est un opportuniste politique avec un gros égo, réfléchissez à ceci : M. Aussant avait un avenir brillant avec le Parti Québécois, il était appelé à gravir les échelons rapidement. Ce n’est pas son égo qui l’a poussé à quitter le parti, mais ses convictions et ses idées politiques, quitte à devenir impopulaire. Ça en dit beaucoup sur l’homme, vous ne pensez pas ?

Publicités
Tagué ,

22 réflexions sur “De fédéraliste convaincu à militant pour la souveraineté

  1. c’est ce que l’on appel un coup de coeur !

  2. Joseph Martin dit :

    Bienvenue parmis les co-fondateurs mon cher! Je suis absolument ravi que tu te joignes à la cause!

  3. Nous n’avons pas le même parcours, mais nous avons la même conclusion. C’est à croire que nous nous sommes consultés pour écrire nos textes respectifs.

    https://www.facebook.com/notes/pierre-olivier-rath%C3%A9/pour-la-premi%C3%A8re-fois-de-ma-vie-je-suis-militant/502290756465880

    • C’est clairement la force d’Option Nationale. Tous ceux qui prennent le temps de lire le programme et d’écouter le chef et ses candidats sont immmédiatement séduits. Le temps nous manque, mais ce parti va continuer à faire des vagues, bien après les élections.

  4. Paolo Zambito dit :

    J’étais, moi aussi, un fédéraliste convaincus il y a de cela plusieurs années. Ce cheminement peut être difficile à faire, mais lorsque l’on fait, on a l’impression d’avoir dormi et de se réveiller d’un long sommeil. 🙂 Je suis souverainiste depuis une dizaine d’année et je milite avec Option nationale depuis les débuts pour plusieurs raisons semblables à vous.

    Oh et euh… Je suis un gamer converti en papa. 🙂

    • +1 pour le gamer, ça quitte jamais vraiment ça. Un jour tu auras le temps de jouer de nouveau 😉

      Merci pour le commentaire positif !

    • Jacinthe Morin dit :

      J’étais anciennement péquiste convaincue, mais désillusionnée. Par hasard, je tombe sur une période de question à l’Assemblée Nationale et je remarque un élu qui se démarque des autres: c’était Jean-Martin Aussant! J’aimais sa façon d’aller droit au but, contrairement aux autres qui répondaient par une autre question… Avec Option
      nationale, le projet de société proposé est super, en bonus JMA comme chef! Wow! Monsieur Zambito, vous êtes le candidat d’ON dans mon comté et vous avez mon vote! ;o)

  5. Yannick Ouellet dit :

    Un parcours différent, mais dans le même sens: de fédéraliste à souverainiste!
    Comme c’était les message haineux des souverainistes qui m’avaient poussés vers le fédéralisme, ce sont les messages haineux des médias et du gouvernement qui m’ont fait devenir souverainiste. ON n’a été que la cerise sur le gâteau, car il était hors de question pour moi de voter PQ!

    J’adore votre témoignage!

  6. Pierre Véronneau dit :

    10 années en Colombie-Britannique m’ont définitivement convaincu que ni nous ni eux veulent de ce système fédéral pourri , abjecte, injuste, machiavélique, retors, caduque, cher, inopérant, et démocratiquement infecte ……… On sort de ce miasme le plus vite possible…….. Pierre Véronneau

  7. pierforest dit :

    Ce que j’aime d’Option Nationale, c’est qu’il est devenu une récupération du projet de souveraineté par les jeunes et pour des raisons plus actuelles, plus personnelles.

  8. Gaston MArquis dit :

    Très belle initiative M. Tremblay, bonne continuation !

  9. Daniel Coutu dit :

    Bonjour a tous,

    je suis un souvrainiste convaincu et je crois vraimant qu’il faut aller convaincre les anglophones et immigrant du Quebec. Le Quebec se creera avec eux. Les federalistes leur fond tellement de publicite qu’ils ont peur de se commettre. Si ces gens sont convaincus le reste sera facile et avec les arguments du partie O.N. ces bons signes. Ils fauts que les anglophones du Quebec y crois comme nous. Aussi J-M Aussant a un tres bon anglais et je lui suggererais de faire le plus de visibilite au pres des medias anglophones. Car comme Genevieve Allard dit se n’est pas une guerre francais – anglais car les quebecois acceptent tout le monde mais faut que tout soi bilingue mais le francais en gros plan. Aussi, une autre strategie a faire serais de vraimant expliquer aux gens les etapes après le referendum complete a court – moyen – long terme. Qu’est ce que va se passer au lendement? J’ai un ami d’origine Vietnamien qui m’a dit  » .. .j’ai peur qu’apres l’independance du Quebec les anglophones et immigrants seront chassés du Québec…  » c’est une pensee que j’ai lue sur des blogues anglophone sur internet, il y en a meme qui parle de creation de réserve pour immigrant et anglophone. Ces mentalités doivent etre changé.

    Merci de m’avoir lu et j’espere que mon message et suggestion sera analyser par les membre du partie Option National.

    • Gaston MArquis dit :

      Très bon commentaire et, sans vouloir être mesquin, serait-il possible de faire relire votre texte pour les fautes ? Ce commentaire n’est pas méchant, loin de là, mais si on veit garder notre Langue, faut la respecter 🙂
      Bonne continuation et …. merci !

      • Je n’utilise aucun outil pour me relire, je fais donc le maximum pour éviter les fautes le plus possible. Si vous avez toutefois des corrections à apporter (autre que dans le style discussion avec Aussant), n’hésitez pas à m’en faire part et je les ferai avec plaisir.

      • Gaston MArquis dit :

        Si je suis en ligne, il me fera plaisir de vous aider 🙂

  10. […] : je me suis affirmé comme tout nouveau défenseur de la souveraineté. Plusieurs en effet croient qu’il s’agit d’un vieux débat qui n’est pas […]

  11. […] On a eu ben du fun. Pi après tout ça, je me suis même découvert un goût pour le militantisme politique. C’est pas rien […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :