Mon cher Charles-Antoine

Bonsoir petit,

Le 10 janvier dernier, j’ai appris que tu avais reçu des ailes d’anges. Tu sais, pour nous qui sommes toujours “en bas”, c’était une bien triste nouvelle. Nous apprenions ainsi que malgré tous les efforts des équipes médicales et ceux de ton papa et ta maman, tu n’avais pas réussis à traverser cette épreuve inhumaine. Depuis je pense à toi.

Pourquoi, je ne le sais pas vraiment. Pour la première fois depuis des années, j’ai pleuré et je pleure toujours à la rédaction de ces mots. Pourtant, je ne te connaissais pas, je ne connais ni ton papa, ni ta maman. Et bien qu’ils n’habitent pas bien loin de moi, je n’ai jamais eu l’occasion de les rencontrer. Tu sais Charles-Antoine, je suis moi-aussi un papa. J’ai une grande fille de 4 ans, et deux petits garçons qui ont tout juste 13 mois (ils sont nés le 26 décembre, 2010). Depuis que tu es parti avec les autres anges, je pense à toi chaque fois que je les regarde, et je réfléchis. Je pense que je ne suis pas toujours un gentil papa. Je chicane très souvent ma petite fille pour des bêtises qui sont parfois bégnines, je me plains de ma petite vie. Je n’aime pas les rendez-vous successifs chez le médecin pour les garçons parce qu’elle les trouve trop petits. Je me plains de ma situation financière, je me plains constamment. Lorsque je vois que des personnes comme ton papa et ta maman sont aussi forts devant une situation hors de leur contrôle et bien pire que la mienne, je me sens bien faible.

Tu sais Charles-Antoine, je crois que tu aurais tout à gagné de rester près de ton papa et ta maman. Même si je ne les connais pas, je n’ai aucun doute qu’ils sont de très bonnes personnes et qu’ils méritent que tu veilles sur eux. Je crois qu’ils auront besoin de toute l’énergie que tu pourras leur apporter afin qu’ils puissent rester fort mais surtout unis, car il arrive dans une vie que des situations difficiles nous séparent, alors que nous devrions nous serrer les coudes. Pour ma part, même si tu es déjà bien loin de moi, tu m’as fait énormément réfléchir. Depuis 10 jours, je m’émerveille chaque fois que j’aperçois mes enfants, chaque fois qu’ils me font un sourire ou qu’ils ont besoin de réconforts. Tu sais, peu importe s’ils sont malades, joyeux, impolis ou simplement endormis, je m’efforcerai d’être meilleur car je sais maintenant que je suis privilégié. Je suis privilégié d’être papa de trois enfants en santé, qui sont près de moi.

Charles-Antoine, veille tes parents. De mon côté, je te promets de serrer mes enfants le plus souvent possible, comme le souhaiterait ton papa et ta maman. Dors bien, petit.

À tous les lecteurs de ce blogue, visitez http://frankberube.com pour envoyer toutes vos sympathies aux parents de Charles-Antoine.

Publicités
Tagué

2 réflexions sur “Mon cher Charles-Antoine

  1. Joannie Bernier dit :

    Max, jai eu le meme genre d’élumination aujourdhui au funéraille de l’oncle a mon homme. Voir le petit perdre son grand papa 😦 ma fait réaliser comment la vie est fragile! Je suis sur que tu es un papa merveilleux qui ne demande qu’a cherire tes enfants et ta blonde. Parfois, on se sent tellement dépasser pas les évènement qu’on en oublie souven le principal: profité de chaque moment comme si c’était les dernier. La vie est la pour t’apprendre plein de chose. C’est évènement meme si sa ne te touche pas personnellement te font réfléchir et devenir meilleur. Crois en toi! Et surtout profite des moments précieux que tu as a chaque instant avec ta petite famille. Car dit toi que apres chaque tempête la vie renait a nouveau!! Croit en toi max!! 😉

  2. […] Mon cher Charles-Antoine, Le Gamer blogueur, par Maxime Tremblay […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :