iPhone 4S, ou l’obsolescence programmée

Connaissez-vous l’obsolescence programmée ? Peut-être ne connaissez-vous pas le terme, mais je suis certain que vous en parlez tous les jours.

Mon micro-onde est brisé et je ne l’ai que depuis 1 an, même chose pour mon grille-pain.

Mes anciens électroménagers avaient 20 ans, ceux là n’ont pas franchi la barre des 4 ans.

L’obsolescence programmée, c’est la durée de vie d’un appareil volontairement réduite par son fabricant pour forcer l’utilisateur à le remplacer plus rapidement. Évidemment il y a une question de coûts et d’être compétitif au niveau du prix, mais reste qu’il y a des limites à être naïf. Les fabricants ont plusieurs méthodes pour arriver à leur fin. Ils peuvent par exemple utiliser volontairement des matériaux de qualité moindre pour que l’appareil se brise plus rapidement, ils peuvent le rendre obsolète avec des mises à jour réservées à un appareil plus récent, ils peuvent aussi arriver avec un nouveau design accrocheur ce qui amènera indubitablement le client à désirer le nouveau « modèle ».

Le iPhone  est l’exemple parfait de l’obsolescence programmée. Par exemple, à la sortie du iPhone 4 ( et de iOS 4), les appareils de génération plus anciennes n’étaient plus supportés par les mises à jour, même si l’appareil n’a que deux ans. Le résultat à court terme est sans conséquence, mais rapidement tout l’écosystème des applications préférées du l’usager se met à jour et n’est plus compatible. Deux ans. Trouvez-vous acceptable que vous ne puissiez plus installer de mises à jour après deux ans ? Que diriez vous si votre ordinateur ne pouvait plus installer de mises à jour ni d’applications récentes deux ans seulement après l’achat ? On ne parle pas de petits cossins à 20, 30 ou 40$ mais bien d’appareils haut de gamme vendus à des prix astronomiques, bien souvent 500$ et plus (le prix d’un ordinateur). C’est innaceptable.

La sortie du iPhone 4S met en relief une autre forme de cette désuétude planifiée. Incapable d’innover de nouveau avec un produit pour remplacer le iPhone 4, Apple décide de sortir un appareil « d’appoint ». On pourrait croire que les clients s’en rendront compte mais non : plusieurs font déjà la fil à l’heure actuelle pour se procurer le nouveau « bijou » qui est EXACTEMENT pareille à l’extérieur. Les différences sont hypers-minces : un nouveau processeur, le bluetooth 4, une nouvelle caméra, une antenne bi-mode et une application exlusive de reconnaissance vocale. C’est à peu près ça. Pas de puce NFC, pas de plus grand écran, pas de nouveau design, pas de meilleur résolution. Une tonne de nouvelles technologies qui auraient pu être intégrées à cet appareil haut de gamme, déjà disponibles mais pourtant : rien. Mais le client n’est pas « forcé » de remplacer son appareil. Pour la première fois depuis longtemps, Apple permet la mise à jour iOS 5 sur le modèle 3GS qui est deux générations précédentes. Et pourtant, les préventes sont un record. Pourquoi donc ?

Parce que l’obsolescence programmée se fait aussi par le marketing, le désir de montrer qu’on a la dernière bébelle, désirable. Le marketing nous fait croire que l’appareil est de loin supérieur, voire magique. Ce n’est pas le cas. Combien possèdent déjà un iPhone 4 et font la file présentement pour acheter le 4S malgré les différences sommes toute mineures ? Des millions.

Le but ici n’est pas de jouer les moralisateurs, mais bien qu’on se conscientise que parfois, une compagnie va loin pour le profit, pris directement dans vos poches. Pour une fois, essayez de vous contrôler. La nouvelle bébelle, vous n’en avez peut-être pas besoin.

Publicités
Tagué , ,

24 réflexions sur “iPhone 4S, ou l’obsolescence programmée

  1. Moi aussitôt que la pile n’est pas remplaçable par l’utilisateur, j’évite le produit, tout simplement.

  2. Je suis 100% d’accord avec toi. Je pense que le problème est pas juste le téléphone et la clientèle: le problème est Apple lui même. La vidéo montre exactement la réalité de notre société: t’as beau pouvoir trouver meilleur ailleurs, le monde va prendre ce que tout le monde a.

    Dans quel société vivons-nous…
    Si mon iPod Touch 2g peut accomplir tout ce que le 3g peut faire, pourquoi je paierais 300$, encore.

    Plus jamais je ferais cela.

  3. Je ne suis pas 100% avec toi. Je suis bien entendu contre l’obsolescence programmée. Aucun doute la dessus. Par contre, Apple n’est pas différent des autres. Ce ne sont pas tous les téléphones Android qui sont mis à jour au plus récentes versions (2.3 ou même 2.2). Il y a des limitations matérielles qui font qu’on doit faire un choix.

    Ou on ajoute des fonctions pour les téléphones qui possèdent des processeurs plus puissants et qui peuvent pleinement en profiter ou on traine la patte. Pas facile d’être ceux qui possède en iPhone 3 c’est sur mais est-ce qu’ils sont vraiment à plaindre? Si Apple n’a pas jugé bon de leur donner cette fonction c’est probablement parce que le matériel ne peut le prendre. Leur téléphone serait devenu trop lent (ce fut le cas pour quelques fonctions d’iOS 4 et le iPhone 3) donc peu utilisable. Il y a une grosse différence entre le 3 et le 3GS. Mais même là. Ça nous empêche pas de continuer à l’utiliser pour appeler ou surfer. Pour moi, ce n’est pas si différent que de devoir avoir la dernière carte vidéo pour jouer à un jeu. Ça n’empêchera pas de pouvoir écouter de la musique ou surfer.

    C’est sur que quelques applications vont exiger iOS 5. J’ai déjà vu un jeu qui exige le iPhone 4S. Est-ce que ça me dérange? Nah. Je ne serai pas en ligne et je doute que beaucoup de proprios du 4 le seront. Même les 3GS d’ailleurs. Beaucoup ont encore un an à faire à leur faramineux contrat. Ceux qui le seront en ligne sont des riches gosses de riches pour qui la notion d’obsolescence programmée n’existe même pas.

  4. Sérieusement, quand je regarde le marché Android, je trouve qu’Apple est le moins pire. Au moins le téléphone 3GS vieux de près de 3 ans est encore capable de rouler, et de façon très respectable (la dessus je suis resté assez impressionné, je m’attendais à sacrer) la dernière version de l’OS.

    Tandis qu’un Android presque neuf ne peut même pas installer 2.3, et dans certains cas ne le pourra peut-être jamais.

    La où il y à différence, c’est dans la force du marketing où Apple est clairement passé maitre dans le fait de faire « croire » à certains clients, pas la majorité à mon avis, que leur dernière bebelle est indispensable quand ce n’est clairement pas le cas, sauf quand tu as les mains pleines de pouces comme moi et que tu échappes ton 3GS partout… mais ça c’est mon problème… 😉

    Alors je ne suis vraiment pas certain que la majorité des pré-commandes ont été effectuées par des gens qui avaient déjà un iPhone… mais clairement ceux qui feront la file demain sont des « hardcore fans », la dessus je suis un peu plus certain…

    • J’ai pris Apple comme exemple mais je sais qu’il y a en plusieurs autres. Tous les téléphones Android n’étaient pas haut de gamme ce qui explique que peu vivent encore aujourd’hui.

      Je crois qu’on est tout de même en droit de s’attendre qu’un appareil vendu 500$ et + dure plus de 2-3 ans…

  5. J’ai un 3GS et je pourrais le garder encore un bout, mais avec mes 2 tablettes Wi-Fi, je trouve ça très gossant de ne pouvoir faire de « Wi-Fi HotSpot » avec mon téléphone…

    Alors je vais faire une mise à jour, que ce soit du côté d’Apple (ce qui est fort possible, pour plusieurs raisons que je détaillerai ci-dessous) ou d’Android (qui ont D’EXCELLENTS téléphones comme le Samsung Galaxy S2 et le très prometteur Nexus Prime – ou tous ceux qui ont un écran Super AMOLED [Plus]).

    Pourquoi du côté d’Apple, alors?

    Oui, j’ai acheté beaucoup d’applications, mais SUPPOSONS que j’en aie acheté pour 150$, ce n’est pas un montant suffisant pour m’en empêcher… après tout, le téléphone Android pourrait me coûter 100$ de moins que celui d’Apple. La différence devient minime.

    Non, il n’y a plus TANT de différences que ça côté applications entre iOS et Android. La plupart des applications utiles et intéressantes sur iOS ont leur version Android (ou un logiciel similaire fonctionnel – du moins, toutes celles dont je me sers). Bon, certains jeux iOS ne sont pas disponibles sur Android, mais à l’inverse ça na jamais empêché quelqu’un d’acheter un Mac alors que les jeux se développaient sur PC.

    Ma raison pourra paraître « ridicule » pour certains, mais elle demeure importante pour moi: j’écris autant sur iOS que sur Android, alors je me dois d’avoir les deux plateformes… et à jour, autant que possible.

    Si je m’achète un téléphone Android, je serai déconnecté d’iOS et je ne suis pas prêt à faire ça.

    D’ailleurs, le contraire serait aussi vrai:

    Si j’avais un iPad comme tablette… et un téléphone Android à mettre à niveau : je n’opterais pas pour le iPhone 4S, j’opterais pour un nouveau téléphone Android, histoire de ne pas avoir QUE des appareils iOS.

    Mon « parcours technologique » a été ainsi tracé… pour le moment. 😉

    Non, je n’opterai pas pour un iPhone 4, ses jours sont déjà comptés, comme tu le dis si bien…et non, je ne me procurerai pas un iPod Touch pour pouvoir m’acheter un téléphone Android, j’ai déjà assez de gadgets à trainer comme ça! 😛

    • Toi Stéphane t’es un cas spécial 😉 Ton travail t’amène à tout toucher.

      Dans tous les cas j’ai utilisé l’exemple de Apple car c’était facile mais je suis bien conscient que plusieurs manifacturiers en font autant. C’est plus le principe qui me pue au nez.

      Mon iPod Touch ne peut même plus installer Twitter… Pourquoi aussi peu de rétro-compatibilité. Au pire il pourrait désactiver des fonctions en détectant le OS pour rester compatible. C’est ça qui m’écoeure un peu. C’est un exemple parmis tant d’autres.

      Je réalise aussi que c’est de loin le billet le plus commenté, donc ça nous touche tous de près ou de loin je pense 🙂

  6. Moi aussi mes électros dépassent rarement les 4 ans 😦

    Plus sérieusement, je suis d’accord que ce phénomène existe et est présent particulièrement dans le monde de la téléphonie mobile.

    Par contre, je me demande si Apple à besoin de rendre ses produits désuets alors que les gens de nos jours n’achètent que pour acheter…

    Je connais quelqu’un qui a acheté le iPad à sa sortit au pleins prix et dont l’utilisation c’est résumé à Angry Birds et Facebook et pourtant il c’est aussi acheter le iPad 2 à sa sortit…..

    Avec une base de consommateur comme celui-ci, est-ce que Apple à vraiment besoin de manigancer des choses ?

  7. DaveTwo2 dit :

    Wow! personne ne parle de l’Itunes Store et du app store. Désolé, mais j’ai un ipad, un ipod touch et plus récemment je me suis acheté un téléphone Android pour tester Android. Mais la le market Android me fait acheter des applications que j’ai déjà sur IOS à 2 ou 3 fois le prix… En plus les application roule mal sur mon téléphone Atrix. Et rien ne me permet d’acheter efficacement de la musique sur mon téléphone Android. Un téléphone intelligent c’est bien pour de la musique et des Apps?

    En plus j’ai acheter un ipod à ma copine en transférant toutes mes applications et musiques dessus gratuitement. Apple est contre les DRM et ca c’est un gros plus. Mes achats sont sur 4 de mes appareils à la maison. L’offre Itunes et les prix me permettent de me faire une collection de musique que je pourrai toujours récupérer. C’est ça la force d’Apple et pas seulement le marketing.

    Qunad on accuse le marketing d’une compagnie c’est que l’on ne veut pas chercher plus loin selon moi.

    Cependant je ne suis pas décu de mon téléphone Android les communications et les options de gestions de batterie. Mais pour les jeux, la musique et les revues je suis franchement décu.

    • C’est pas la question d’Apple qui n’est qu’un bouc émissaire ici, mais bien du concept général de la déséitude planifiée des appareils. Android n’est pas adapté pour la musique, mais par contre on y trouve le plus grand nombre d’applications gratuites…

      Et malgré tout, rien n’empêche l’achat de chansons sur le iTunes Store et de les mettre dans ton Atrix 😉 je le fais bien avec mon Windows Phone 🙂

      • Yann dit :

        Salut amis revoltés!

        Je suis heureux de voir que des personnes sont conscientes du système dans lequel nous vivons. Je suis en revanche déçu d’avoir du forcer le moteur de recherche avec le terme « obsolescence programmée » pour enfin trouver que la lenteure de nos IPhone pourrait venir d’une technique marketing scandaleuse.
        Peut être qu’il y a une majorité (grandissante) de gents qui ne travaillent que pour le dernier produit Apple, mais il y en aussi qui se contenteraient bien de leur 3G pour encore quelques années. Mais ça Appel l’interdit! Pas seulement en « plombant » les mise à jour, non. Je suis presque convainqu que nos petit bijoux de technologie sont programés (en usine ou par le réseau?) pour se dégrader artificiellement.
        Et quand ce fleau s’abat sur l’ensemble de nos produits de consommation, de nos chaussettes à nos voitures, on peut se demander pourquoi (ou pour qui) nous travaillons?
        En prendre conscience c’est un pas de moins vers le précipice.
        Je vous conseil absolument le reportage diffusé par la 5 « l’obsolescence programmée ». Regardez le et si, comme moi, il vous ouvre les yeux parlez-en autour de vous.
        Yann

  8. […] sortes d’applications rigolotes que je vous laisse imaginer. Entre ce petit brevet et l’obsolescence programmée que ces gens là mettent en place pour vous, vous feriez bien de commencer a stocker les anciens […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :