Burn-out imminent

Bien que certaines personnes croient que le Gamer ne travaille pas pour vrai (et oui j’ai entendu ça), le Gamer accumule la fatigue depuis 6 mois. Sachez-une chose : travailler de tête n’est pas plus facile que de travailler physiquement.

Le travailleur commun fait travailler ses muscles toute la journée, il est fort, en santé et sait faire un paquet de trucs dans une maison. C’est un débrouillard, un manuel : rien ne l’arrête. Par contre le Gamer travaille de sa tête et de ses idées. Il aide des gens qui n’arrivent plus à travailler avec leur ordinateur, les dépanne, leur donne une formation d’utilisation, leur explique poliment qu’une mauvaise manipulation est bien souvent la cause de leur problème, mais que cela n’est pas grave, car le Gamer est toujours là pour eux. Et ensuite il quitte avec le sourire, malgré que certains clients n’affichent pas le même enthousiasme.

Lorsque le Gamer rencontre de plus gros problèmes, il arrive qu’il doive faire plusieurs recherches pour arriver à trouver LA solution. Il se creuse les méninges, parcoure les Z’Internets de fond en comble et parfois dans les forums les plus darks. Bien souvent, il ramène avec lui ce sentiment de ne pas avoir été à la hauteur dans son travail, il continue donc ses recherches le soir et la fin de semaine. À cela s’ajoute que le Gamer devient une personne bien populaire auprès de sa famille et de ses amis lorsque ceux-ci rencontrent des problèmes informatiques. Il effectue donc le travail avec le sourire car il aime aider.

Tout cela fait donc que le Gamer travaille de la tête presque 24h sur 24, tout en essayant d’être le plus présent possible pour la belle et les petits gamers. Vous voyez, bien que le Gamer prenne du poids (dont certains rigolent), bien qu’il n’arrive pas seul à installer correctement un simple meuble ou une rampe d’escalier (ce dont aussi on se moque), le Gamer ne se repose plus. Il a toujours la tête pleine de ses propres problèmes et de ceux des autres. Il n’arrive pas à se détacher, à faire la part des choses car il veut aider, il veut régler ses problèmes et ceux des autres. Et que risque-t-il d’arriver ?

Le burn-out est imminent, et on s’en moquera sûrement.

Publicités

3 réflexions sur “Burn-out imminent

  1. Faut pas que tu sois toujours là pour tout le monde. C’est le secret. La petite famille à la maison, le boulot, le plaisir et pour le reste, c’est comme tu peux.

    Les gens prendront toujours plus de toi que ce que tu pourras en donner. 😉 Ne rejoind pas le clan des Burn-Out… Ça laisse toujours des traces et c’est pas agréable. Je ne l’ai pas vécu mais ma mère oui. Et ce n’est pas drôle pour personne tout ça.

    Repose ta tête au moins 2h par jour. Cerveau à OFF! Tu y as droit!

  2. […] les aspects de ma vie font que suis épuisé plus que jamais, comme j’en ai parlé dans un précédent billet. Sans vouloir utiliser tout ça comme excuses, force est de constater que ce soir, le dragon est […]

  3. […] dernières années, j’ai frôlé la catastrophe à plusieurs reprises. J’ai traversé la dépression, j’ai vécu la fatigue, j’ai affronté le cancer (d’une autre personne), […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :